dimanche 28 août 2011

Bleu indigo pour chambres d'hôtes malaisiennes

A l'origine de cette maison, un riche mandarin chinois, Cheong Fatt, originaire de Malaisie qui a fait fortune grâce au commerce de l'indigo. Il la fit construire en 1880 (les travaux durèrent 8 ans) en mélangeant subtilement les styles, tradition chinoise et modernité occidentale. Sa maison s'organise autour d'un patio et est organisé selon les principes Feng Shui (en plein essor dans les pays occidentaux aujourd'hui). Il ne lésine pas sur les travaux et les matériaux : portes sculptées, feuilles d'or pour embellir les calligraphies, porcelaines pour réaliser de sublimes mosaïques. Certaines pièces arrivent directement d'Angleterre ou d'Ecosse comme ce superbe escalier en colimaçon, le carrelage et les balustrades en fonte très ouvragées.
Et évidemment, cette couleur bleu indigo, que l'on retrouve sur tous les murs extérieurs en hommage à la plante à qui il doit sa fortune.
A sa mort cette maison est tombée dans les mains entre autres de squatters avant d'être rachetée au début des années 90 par les propriétaires actuels. C'est un architecte et sa femme, qui ont entrepris de la restaurer minutieusement pendant dix ans, en faisant appel à des artisans chinois. Aujourd'hui, elle possède 16 chambres d'hôtes décorées de meubles traditionnels chinois et deux pièces musées sont destinées à la mémoire de son fondateur Cheong Fatt.
Si vous passez par là, vous pouvez faire une petite halte, en effet des visites sont organisées à certaines heures pour admirer ce chef d'oeuvre.

The Cheong Fatt Tze Mansion
14 Leight Street 10200 Penang
Malaisie




















http://www.orientalarchitecture.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...